Régions de la Commonweath débattent du développement local au Botswana

Plus de 500 délégués des pays du Commonwealth, ainsi que dignitaires d'état, régionaux et locaux et des représentants de la société civile de pays du monde entier, se sont réunis entre le 16 et le 19 juin au Centre International de Conférences de Gaborone (GICC), Botswana, pour la tenue du Commonwealth Local Governments Forum (CLGF) 2015. Le Forum, qui se tient tous les deux ans dans une des régions de la Commonwealth et que cette année coïncide avec le 20ème anniversaire de CLGF, avait pour thème “Le gouvernement local 2030: dans l’atteinte de la vision” et a abordé des sujets tels que la nécessité pour les gouvernements locaux et régionaux de  jouer pleinement leur rôle dans le développement et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Dans le cadre du Forum, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a organisé, ensemble avec le CLGF, une séance intitulée "Développement Économique Local comme moyen de mise en œuvre de l’Agenda Post-2015 et les ODD en Afrique", avec la participation d’une délégation du Council of Governors du Kenya, composée des gouverneurs Isaac Ruto –gouverneur de Bomet County–, Mwangi Wa Iria –de Murang’a County–, Moses Akaranga –de Vihiga County–, Kivutha Kibwana –de Makueni County– et Alex Tolgos –de Elgeyo Marakwet County–. Le débat, dans lequel des intervenants du Kenya, Burundi, Ghana, Sudáfrica y Túnez ont exprimé leurs points de vue sur les possibilités que le développement économique local contribue à la mise en œuvre et la réalisation des futurs ODD au continent africain, a eu lieu le 17 juin. L’objectif final de la séance était d’établir une liste de recommandations,  lesquelles ont été présentées par la suite entre les résultats de la Conférence générale.   

Entre les conclusions tirées du CLGF 2015 il convient de souligner l’importance d’autoriser et renforcer la gouvernance locale et régionale pour pouvoir identifier de façon plus effective les objectifs de développement. Pour cela, les délégués ont demandé la création d’une stratégie définie de quinze ans qui mette en place les mesures pour satisfaire ces besoins. En outre, les participants ont signé la Déclaration de Gaborone - Vision du Gouvernement Local 2030, qui recueille tous ces résultats ainsi que le besoin de réduire l’expansion urbaine et l’urbanisation accélérée partout dans le monde, avec des politiques au niveau régional.  

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021