La 3ème Devolution Conference evalue la décentralisation kényane

Third Annual Devolution Conference

Du 19 au 23 avril, les 47 « counties » –comtés ou régions– du Kenya ont tenu la troisième édition de la Devolution Conference, la rencontre nationale annuelle qui est axée sur le processus constitutionnel de décentralisation initié au Kenya en 2013. La conférence a été organisée par le Conseil de Gouverneurs du Kenya et elle a eu lieu dans le Meru Technical Training Institute, dans le comté de Meru.

Intitulée « The Promise Of Devolution: Consolidating The Gains After Transition And Looking Into The Future », la rencontre s’est focalisée sur l’évaluation des résultats obtenus et les défis qui demeurent depuis le début du processus. Plus de quinze séances thématiques interactives ont porté sur les principaux besoins dont le pays doit tenir compte afin de faire fonctionner la « Devolution », en mettant en particulier l’accent sur la santé et l’eau. Les gouverneurs et d’autres participants (plus de 5 000 personnes) ont partagé leurs expériences et on fait, en général, un bilan positif du processus, partageant la conviction que les résultats obtenus dans une période très courte sont particulièrement remarquables. 

Toutefois, les dirigeants régionaux ont dénoncé la manque de financement et ont utilisé la conférence comme instrument de pression pour exiger plus de ressources. Le président du Conseil de Gouverneurs et Gouverneur de Meru, Peter Munya, s’est déclaré préoccupé par la tendance du Gouvernement National à recentraliser l’assignation des ressources allouées aux comtés :  « la dévolution est une volonté du peuple, elle constitue le pilier central de la Constitution. C’est pourquoi la décentralisation fiscale est une obligation constitutionnelle qui doit être suivie avec le respect de la même et de la loi sur la gestion des finances publiques ».

 

Un processus exemplaire

Tous les sujets débattus lors de la Third Annual Devolution Conference ont été reproduits dans 18 accords approuvés pour consolider le processus de décentralisation et renforcer les compétences des comtés. À sa fin, le président Munya a décrit la rencontre comme un succès et a annoncé que l’édition suivante aura lieu dans les comtés de Kericho ou Narok. 

En fait, le processus de « Devolution » a été qualifié à plusieurs reprises comme une référence et un exemple à suivre en termes de décentralisation dans le monde.  Lors du VII Sommet Mondial de Gouvernements Régionaux de l’ORU Fogar, tenu à Rio de Janeiro quelques jours avant la conférence du Kenya (et à laquelle le Conseil de Gouverneurs a assisté en tant que membre de notre organisation), les régions participantes ont partagé leur admiration pour le processus kenyan. De même, l’ORU Fogar a assisté à l’édition précédente de l’Annual Devolution Conference, qui a eu lieu dans le Comté de Kisumu en avril de 2015.

 

Contenu associé: 

Déclaration de Peter Munya sur l'attribution de ressources aux comtés. Council of Governors of Kenya  

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021