Habitat III: l’État de de Mexico présente la Déclaration de Toluca auprès de l’ONU

Declaración de Toluca para Habitat III

Le 25 avril dernier, le gouverneur de l’État de México, Eruviel Ávila, a présenté la Déclaration de Toluca auprès de l’Assemblée des Nations Unies, dans un forum organisé par ONU-Habitat à New York. Cette Déclaration contient les conclusions de la Réunion Régionale préparatoire de l’Habitat III pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, l’une des rencontres préparatoires à la Conférence des Nations Unies sur le Logement et le Développement Urbain Durable qui se tiendra en Octobre prochain à Quito, Équateur. 

La rencontre de Toluca a eu lieu du 18 au 20 avril avec la participation de représentants des 34 pays de l’Amérique Latine et les Caraïbes, parmi lesquels des gouvernements nationaux, régionaux et locaux, ainsi que législateurs, membres de la communauté universitaire et organisations sociales. Le but était de définir les stratégies urbaines et les enjeux de développement à long terme pour la Région, dans un moment d’urbanisation accélérée globale. Dans le cadre du processus vers Quito, il y eu également des réunions régionales préparatoires à Prague (République Tchèque) Abuja (Nigeria) et Jakarta (Indonésie).

Les documents de conclusions de toutes ces réunions se sont présentés auprès de l’ONU-Habitat comme contributions officielles au processus de l’Habitat III, de sorte qu’ils servent de base pour l’élaboration du projet du Nouvel Agenda Urbain qui sera promu à Quito. Eruviel Ávila a dit que l’Amérique Latine et les Caraïbes, où 80% de la population vit dans le milieu urbain,  devraient « entreprendre des changements pour cesser d’être l’une des régions les plus inégales, avec des carences en termes de participation, de biens et d’opportunités ». C’est pourquoi il a invité les dirigeants politiques à promouvoir et s’engager en faveur du Nouvel Agenda Urbain. 

La Déclaration de Toluca propose un nombre d’éléments clé en matière de planification territoriale, gouvernance, logement, mobilité durable, gestion des terres et environnement. Elle parle du besoin de concevoir des modèles de gouvernance multiniveau nouveaux et favoriser des « politiques nationales urbaines et la révision de la législation actuelle de sorte que les gouvernements infra-étatiques puissent planifier et gérer les villes […] de manière durable et participative », de « l’attribution de ressources suffisantes et adéquates permettant d’atteindre une transformation à long terme » ou de « utiliser des technologies de l’information et la communication au service de la population et dans la prise de décisions publiques ».

 

Contenu associé:

Déclaration de Toluca pour Habitat III, 20 avril 2016 

Habitat III Open-ended Informal Consultative Meetings, New York, 25-29 avril 2016

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021