Action Nationale triomphe aux élections étatiques au Mexique

Elecciones intermedias México 2016

Ce dimanche 5 juin 2016 des élections intermédiaires ont eu lieu dans 14 des 31 états de la République du Mexique, dans lesquelles se sont disputés 12 gouvernorats, 547 mairies et 422 gouvernements locaux. Dans la nouvelle entité de Ciudad de México, le premier vote à l’Assemblée Constituante a eu lieu après la reforme politique qui lui a accordé le statut d'État Fédéré au début 2016.

Les résultats des scrutins se distinguent par une baisse importante et imprévue du parti qui avait dominé la scene politique du pays pendant des décennies, le Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI). Avant les élections, il avait 9 des 12 gouvernorats en jeu, mais à cette occasion, les citoyens de Veracruz, Tamaulipas, Quintana Roo, Durango, Aguascalientes, Puebla et Chihuahua ont donné la victoire au parti de droite Parti d'Action Nationale (PAN). Dans plusieurs de ces États, aucune autre force politique n'avait jamais gouverné auparavant. Alors, le PAN sort vainqueur des élections, avec sept gouvernorats gagnés (dans trois, en alliance avec le Parti de la Revolution Démocratique, le PRD). 

Le PRI, par contre, a remporté les États de Zacatecas, Tlaxcala et Hidalgo (qu'il gouvernait déjà) et deux nouveaux états, Sinaloa et Oaxaca. À Ciudad de México, où  60 des 100 députés qui feront partie de l'Assemblée Constituante ont été votés, le parti de gauche Mouvement de regeneration Nationale (Morena)  a vaincu avec 36% des votes exprimés, contre 31,7% obtenu par le PRD. Il convient de souligner notamment la montée de ce nouveau parti dirigé par Andrés Manuel López Obrador au détriment du PRD, malgré n'avoir remporté aucun gouvernorat.

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021