L’ONU reconnait le rôle des régions dans la lutte contre le changement climatique

II Cumbre Cambio Climático de las Américas

Le 31 août et le 1er septembre, s’est tenu le II Sommet sur les Changements Climatiques des Amériques à Jalisco, Mexico

 

Pendant le II Sommet sur le Changement Climatique des Amériques (CCCA), tenu à l’État mexicain de Jalisco les 31 août et 1 de septembre,  la Secrétaire Exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques,  Patricia Espinosa, a reconnu implicitement le rôle des gouvernements régionaux dans la lutte contre le changement climatique.  Elle a déclaré que « la mise en œuvre des accords de Paris passe par l’implication des gouvernements régionaux » et elle a signalé que ceux-ci sont les premiers à être confrontés aux effets des changements climatiques. « Les actions pour atteindre les objectifs de réduction des émissions sont menés principalement aux échelons local et régional. On ne peut pas se permettre de les laisser uniquement aux gouvernements nationaux, puisqu’il faut l’engagement d’autres acteurs », elle a déclaré.

Ce forum de gouvernements intermédiaires a réuni plus de 350 participants de 23 pays et a organisé 12 séances thématiques consacrées au climat, les forêts et le développement sobre en carbone. La participation des gouverneurs de l’Amérique Latine a été notable, mais aussi celle des gouverneurs des Etats-Unis et du Canada. Le gouverneur de Jalisco et hôte de l’évènement, Aristóteles Sandoval, a demandé un engagement spécial en Amérique Latine, car 70% de la dégradation des forêts se passe là. « C’est là toute l’importance de combiner les efforts dès le niveau régional pour pouvoir transformer au niveau mondial », elle a dit en concluant aussi que « dans la lutte contre le changement climatique il n’y a pas de plan B, puisqu’on n’a pas une planète B ».

Le secrétaire général de l’ORU Fogar, Carles Llorens, a participé à l’événement et il s’est joint à l’appel de Patricia Espinosa pour que la rencontre devienne un forum de gouvernements régionaux en faveur du changement climatique. Llorens a prié la Secrétaire Exécutive  de Nations Unies d’aider les territoires à avoir les ressources économiques suffisantes pour participer à ce combat, « parce que sans ressources la lutte pourrait rester lettre morte ».

Le Sommet s’est terminé par la signature du manifeste “Appel à l’Action de Jalisco”, un accord engageant les gouvernements à plusieurs objectifs, comme par exemple à atteindre 100% de l’énergie renouvelable dans le fonctionnement des gouvernements d’ici 2050.   

 

Contenu associé : 

Appel à l’Action de Jalisco´, manifeste signé lors du II Sommet sur les Changements Climatiques des Amériques

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021