La première autonomie indigène nait en Bolivie

L’État Plurinational de Bolivie a approuvé la création de l’Autonomie Indigène Autochtone Rurale guarani de Charagua Iyambae, la première du pays

 

La population guarani de Charagua Iyambae a été officiellement enregistrée en janvier dernier comme la première Autonomie Indigène Autochtone Rurale (AIOC) de la Bolivie, par suffrage et après de nombreuses années de lutte pour la récupération de leur autonomie et leur territoire. Le nouvel organe répond à la Déclaration des Nations Unies sur les droites des peuples indigènes de 2007 et à la Constitution Politique de l’État Plurinational de Bolivie (2009).

Le processus a commencé le 6 décembre de 2009, quand les guaranis de la municipalité de Charagua, de 74 424 km2, one déterminé par voie de referendum son intention de devenir une autonomie indigène. Une assemblée constituée par des représentants des différentes communautés a élaboré un projet de statut autonome, qui a été finalement approuvé par la population par voie d’un autre referendum, le 20 septembre de 2015. Après, les 46 autorités de la nouvelle administration autonome ont été choisies, dans plusieurs processus selon les us et coutumes de la Nation Guarani.  

Ces 46 représentants ont pris leurs fonctions le 8 janvier de 2017, lors d’un événement historique tant pour les peuples indigènes que pour l’État bolivien. Le grand capitaine de Charagua Norte (l’une des quatre capitaineries sectorielles), Ronald Andrés, a dit que “nous sommes en train d’ensevelir un système excluant et discriminatoire pour offrir une alternative pour les peuples indigènes du monde entier", et il ajouta que "l’autonomie indigène commence à Charagua pour la Bolibie, l’Amérique Latine, et pour le mode”.

Démocratie communautaire

Dorénavant, l’Autonomie Indigène sera régie par un nouveau système de gouvernement fondé sur le consensus de l’assemblée communautaire et non plus sur le suffrage direct propre de la démocratie représentative. Elle sera composée de trois organes : un Organe de Décision Collective appelé Ñemboati Reta, composé de 27 membres; un Organe législatif, Mborakuai Simbika Iyapoa Reta, de 12 membres et, finalement, l’Exécutif, Tëtarembiokuai Reta, de 6. 

Charagua Iyambae est le premier de 34 processus d’auto-administration qui sont actuellement en cours dans d’autres communautés, et il va sans soute servir d’exemple pour la possible conversión de ces peuples. Pour l’heure, trois autres autonomies indigènes, Raqypampa, Uru Chipaya et Gutierrez, ont déjà approuvé leurs statuts et joindront bientôt celle de Charagua. 

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021