Accord pour accélérer la régionalisation au Maroc

Le Colloque National sur la Régionalisation Avancée, organisé par le Ministère de l'Intérieur et l'Association des Régions du Maroc, qui s'est tenu les 20 et 21 décembre à Agadir, a abouti à un large accord qui devrait permettre un transfert substantiel de compétences du gouvernement central vers les régions.

La réunion, qui a réuni près de 1.400 participants, s'est ouverte par un message du Roi Mohammed VI, qui a déjà indiqué l'engagement du pays à poursuivre sur la voie de la décentralisation. Le roi a fait remarquer que les progrès du pays, sur le plan économique, social et environnemental, passent inévitablement par la régionalisation.

A la même cérémonie d’ouverture, Mohand Laenser, Président de l'Association des Régions du Maroc et également président du Conseil Régional de Fès-Meknès, a rappelé qu'il existe une feuille de route pour faire avancer la régionalisation et que les engagements entre les régions et les départements ministériels seront concrétisés lors du colloque. Pendant deux jours, on a parlé sur la nécessité de réduire les disparités territoriales, sur la compétitivité des territoires, comment attirer les investissements et aussi le sur financement des conseils régionaux.

Ainsi, le Colloque s'est conclu par la signature d'un accord entre les différents ministères et les régions du Maroc qui énonce 12 recommandations clés pour promouvoir la régionalisation avancée. L'une des recommandations indique qu'un minimum commun de compétences à transférer aux régions devrait être établi, en donnant la priorité à celles qui touchent de près les citoyens. Toutefois, l'accord prévoit également le lancement d'un processus d'adaptation législative, permettant aux ministères de transférer des pouvoirs aux régions. En dernier lieu, dans l’accord s'encourage l'Etat à poursuivre ses initiatives pour renforcer la capacité des régions en matière de gestion financière, et à travailler à la diversification des sources de financement des régions

Le président de d'ORU Fogar, Abdessamad Sekkal, a participé activement à l'événement et a apprécié très positivement les accords adoptés. Le président du Conseil régional de Rabat Salé Kénitra a également rappelé que la Constitution marocaine de 2011 consacre le principe de subsidiarité et il a expliqué que de nombreux aspects de la loi sur la régionalisation avancée de 2015 doivent être précisés, tant en ce qui concerne les compétences des régions elles-mêmes, mais aussi celles qui peuvent être transférées de l'administration centrale. Le président d’ORU Fogar a dit que « dans la loi, tout cela n'est pas clair. Et il y a des questions clés comme la promotion de l'emploi ou de l'esprit d'entreprise dans lesquelles tous les organismes sont impliqués, mais où il est nécessaire de clarifier le jeu de l'un ou de l'autre. En tout cas, le Colloque a été un moment de réflexion à un moment clé. »

Le colloque aura lieu tous les deux ans.

Plus information:

https://youtu.be/48sdXx2prjo

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2020