La transition énergétique et le Forum Mondial du Développent Économique Local

A l’occasion de la réunion du bureau de l’ORU-Fogar, une session préparatoire du V Forum Mondial sur le développement économique local s’est tenu le 28 avril 2021 portant sur le thème : « Numérisation et transition énergétique, deux axes de développement économique territorial ». Ces travaux préparatoires ont connu une forte participation du Gouvernement de la Province de Córdoba future hôte de l’événement ainsi qu’une participation importante des membres de l’organisation (ORU-FOGAR) des quatre continents.

La rencontre a connu un débat riche et de qualité au tour d’une thématique qui promet d'apporter une importante contribution au V Forum Mondial du Développent Économique Local qui sera organisé à la province de Cordoba.

A cette occasion, Le directeur de l'agence d'innovation de Pékin Monsieur Tim LUAN tout en mettant l’accent sur l’importance de cette thématique a évoqué les possibilités de création d'emplois dans le domaine numérique en expliquant que la région de Pékin a connu une apparition de LICORNES (entreprises émergentes de technologique valorisée à plus d'un milliard de dollars) garce à la décision politique du 14ème Congrès du Parti communiste chinois qui a parié sur l’importance du domaine numérique à l’ère actuel. De même le Directeur de l'agence d'innovation de Pékin a souligné que les zones urbaines n’ont pas été les seules à bénéficier de la révolution numérique, mais aussi les zones rurales ont profité des installations numériques grâce à une coopération gouvernementale très active, et que les opportunités et les avantages de toutes les plates-formes numériques sont exploités, de sorte que le commerce et l'agriculture créent un nouveau modèle sur le territoire.

De son côté, l’auteur de « Entrepreneurs verts pour une planète bleue » le journaliste M. Santiago VILANOVA a mis le point sur le rôle essentiel des régions dans la lutte contre les changements climatiques et la préservation des écosystèmes puisqu’ils sont les mieux placées pour la réalisation des diagnostics reflétant la situation environnementale réel des territoires. De même le journaliste a défendu une transition énergétique qui permet l'application du principe de subsidiarité en favorisant l'autoconsommation, les économies et l'efficacité, en tirant parti du numérique et d'un accès de plus en plus économique à l'énergie solaire.

« Nous sommes - a-t-il affirmé - dans un grand moment pour que les régions entament une escalade en faveur de la création de petits et moyens parcs éoliens et solaires, ainsi que des installations solaires sur les toits des villes gérées par les associations de quartier, les municipalités ou coopératives de consommateurs ». Il a dit en guise de conclusion à son discours « qu’Il n'y a pas de vaccin contre le changement climatique ».

De sa part, M. Fabián LOPEZ, Ministre des Services publics de la province de Cordoue, a montré un bon exemple de transition énergétique en exposant les efforts de la province de Cordoue dans ce sens en disant que : « Nous avons été le premier gouvernement infranational d'Amérique latine à parier en faveur du Programme 2030 et des ODD », en exposant  différentes expériences qui ont permis de réduire les gaz à effet de serre, tant dans le domaine agricole qu'industriel, tout en investissant dans les énergies renouvelables. Il a aussi expliqué que Córdoba n'a pas fait seulement la promotion des parcs solaires et éoliens ou à profiter de l'énergie hydraulique, il a également fait un pari en faveur des biocarburants. Avec la possibilité d'avoir des récoltes extensives de maïs ou de soja, la province a le bioéthanol, le biodiesel et le biométhane dans un désir de renforcer l'économie unique.

Avec une participation importante des membres des gouvernements régionaux d'Argentine, d'Espagne, d'Equateur, de Côte d'Ivoire et du Pérou, la réunion a connu un débat très riche avec un échange d’expérience dans les domaines de l’environnement, le numérique et la transition énergétique. Le secrétaire général de l'ORU Fogar, M. Carles Llorens en guise de conclusion de cet évènement, a rappelé que l’Amérique latine a connu des révoltes dans plusieurs pays juste avant l’explosion de la pandémie dans le monde entier. Cette révolte était le résultat de beaucoup de patience et d’attente des peuples en vu de changement et d’amélioration de situation sociale (chômage, emplois précaires, manque d’infrastructures, pauvreté…), et cette rencontre a montré qu'il existe des opportunités d'emploi pour toute une génération, dans la sphère « numérique ou dans la transition énergétique", et ça sera notre message qui sera transmis lors de l’organisation du Forum Mondial du Développent Économique Local avec optimisme. 

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2021