Les régions africaines se positionnent face à la COP21

En vue de la COP21, que se tiendra à Paris au mois de décembre prochain, le Sommet de Régions et Cités Africaines pour le Climat a eu lieu les 24 et 25 juin dans la capitale de la Côte d’Ivoire, Yamoussoukro (région des Lacs). Co-organisé par l’Association de Régions et Districts de la Côte d’Ivoire (ARDCI), membre de l’ORU, l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et le Fonds Mondial pour le Développement des Villes (FMDV), l’événement a rassemblé des représentants de plusieurs institutions et gouvernements régionaux et locaux africains pour débattre sur les enjeux et les défis, présents et futurs, auxquels l’Afrique urbaine et en développement doit faire face.  

 L’objectif principal du sommet était de définir une position commune que prendront les États africains et les collectivités locales et régionales, en termes de changement climatique, vis-à-vis la COP21. On a débattu les stratégies et les solutions nécessaires pour faire face aux changements climatiques et faire progresser le continent sur le chemin du développement durable. À cet effet, on a abordé des sujets importants comme la gestion des déchets, les réformes nécessaires dans le transport urbain afin de réduire les émissions polluantes, la sécurité énergétique,   les ressources hydriques ou la lutte contre les catastrophes naturelles.

 La rencontre a aussi servi de base au Sommet Mondial sur le Climat et Territoires, qui se tiendra à Lyon, dans la région française de Rhône Alpes, les 1 et 2 juillet. En outre, le rendez-vous a aussi été l’occasion pour faire entendre la voix des gouvernements locaux et régionaux africains, à partir de la prise de décisions compatibles et respectueuses avec les besoins locaux du continent. 

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021