Les ODDs, le DEL, et le rôle des régions dans la construction d’un monde meilleur

Deux semaines après ma participation au Troisième Forum de Développement Économique Local (LED), organisé par l’ORU FOGAR conjointement avec le PNUD, CGLU, ONUHabitat, et la Ville de Turin, je souhaitais partager avec vous les résultats du Forum, et quelques idées sur l’importance de cet événement et du processus mondial dans lequel il s’inscrit.   

La présence de délégations de 130 pays et de plus de 2 000 participants, dont de nombreux Gouverneurs et Présidents de régions ou autres autorités décentralisées, a confirmé et renforcé l’importance des acteurs locaux, notamment les régions et d’autres organismes infra-nationaux, dans la mise en œuvre du nouvel Agenda Mondial de Développement 2030 et des Objectifs de Développement Durable (ODDs).  En effet, le Forum visait à présenter le « DEL comme instrument de mise en œuvre des ODDs ». Il était structuré autour de trois lignes thématiques : Compétitivité régionale et innovation pour un développement durable et inclusif ; Création d’emploi à travers une croissance locale inclusive ; et  Vers une urbanisation durable, stratégies de DEL pour l’intégration urbain-rural. 

Le Forum fait partie d’un dialogue continu à l’échelle globale sur la décentralisation, la gouvernance locale et le développement économique local, et sur le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans la mise en œuvre de l’agenda mondial de développement.  En 2011, le premier Forum Mondial des Agences de Développement Économique Local intitulé “Territoire, Économie et Gouvernance Locale : Nouveaux regards a un époque de changement” (Séville, Espagne), a impulsé un processus visant à promouvoir les échanges entre acteurs locaux, nationaux et internationaux pour renforcer l’efficacité et l’impact du développement économique local (DEL), afin de répondre aux défis socio-économiques actuels par les pratiques existantes.  Le Deuxième Forum (Foz de Iguacu, 2013) a tiré parti de cet élan, dans le cadre des nouvelles perspectives en matière de Développement Humain Durable (DHD) dans ses dimensions sociale, économique et environnementale, ce qui a conduit à l’Agenda Mondial de Développement 2030 et les ODDs, ainsi qu’au processus specifique de leur mise en œuvre au niveau local, connu comme leur « localisation ». 

Le Forum a offert la possibilité de positionner stratégiquement les régions comme acteurs clé du Développement Économique Local et, par conséquent, de la mise en œuvre des ODDs. Ce plaidoyer ne venait pas seulement des acteurs locaux, mais aussi des dirigeants mondiaux. Sa Sainteté le Pape François a participé à la Cérémonie inaugurale par une lettre très inspirante soulignant l’importance de l’échelle locale et des acteurs locaux dans la promotion du développement durable et des stratégies de mise en œuvre des ODDs   (lire la lettre). Le SG des Nations Unies M. Ban-Ki Moon, lors de la dernière séance plénière, a insisté sur l’importance du Développement Économique Local (DEL) et de l’échelle locale pour la réussite de l’Agenda 2030 (voire la vidéo/lire les commentaires):  « Le développement économique local améliore les conditions de vie et favorise l’inclusion sociale. Et cela contribue à la stabilité et à la paix. […] Quand nous trouverons des solutions locales, nous ferons avancer le progrès mondial ». 

La perspective du SG des Nations Unies se reflète dans la Déclaration Finale du Forum  (lire la déclarationqui souligne l’importance du DEL comme stratégie globale de mise en œuvre des ODDs, compte tenu surtout de sa capacité de mobilisations des ressources endogènes des territoires,  et le rôle clé que les gouvernements locaux et régionaux jouent dans la réussite de l'Agenda 2030.

 Le Forum a favorisé les échanges sur la façon dont il convient de débloquer le potentiel productif des régions et autres territoires. Parmi les propositions mentionnées, on trouve l’amélioration de la coordination entre une grande variété d’acteurs dans le but de développer des environnements favorables à la création de richesse au niveau local, le renforcement de la gouvernance multi-niveau et l’articulation des stratégies locales et les politiques nationales, la construction de compétences pour la gouvernance et le développement, l’implication accrue de la société civile, du secteur privé et des citoyens dans l’établissement de priorités et la prise de décisions a tous les niveaux.

Le succès du Troisième Forum sur Développement Économique Local ressort d’une longue liste d’accords entre pays et régions facilités en partie par l’ORU FOGAR.  Des partenariats bilatéraux et multilatéraux entre régions, Sud-Nord, Sud-Sud et Triangulaire, permettent de partager des outils et des meilleures pratiques pour renforcer la gouvernance locale et le développement local.

 En conclusion, le Forum a fourni une excellente occasion d’échanger avec les acteurs pertinents du monde entier sur les enjeux communs liés aux défis importants que doivent affronter les autorités locales : Comment accroître les possibilités économiques s’offrant à l’ensemble des citoyens, notamment l’emploi pour les jeunes, au niveau local ? Comment améliorer l’accès aux services publics de tous les citoyens ? Comment assurer une croissance inclusive ? Comment rendre cette croissance durable ?  Les régions ont un rôle décisif à jouer dans la construction d’un monde meilleur, et le Forum a mis cela en évidence comme jamais un événement ne l’avait fait auparavant.  

 

Michel Vauzelle

Président de la Région PACA, France

 


© All rights reserved ORU. Barcelona 2020