La RIS3 de Piura

L’intérêt de l’Amérique Latine pour la recherche, le développement et l’innovation (R+D+i) a gagné du terrain au cours des dernières décennies, avec une augmentation progressive des investissements dans ce domaine et dans les politiques associées (comme l’éducation ou l’industrie). Ces dernières années, des différents territoires de l’Amérique Latine ont suivi avec un intérêt particulier le développement des RIS3 (Stratégies Régionales d’Innovation pour la Spécialisation Intelligente) dans l’Union Européenne afin d’émuler ses points forts. Les RIS3 visent à promouvoir l’innovation à travers un coup de pouce spécial aux secteurs dans lesquels un territoire a des avantages comparatifs et dans lesquels il peut exceller par rapport à ces compétiteurs. 

Tout cela contextualisé selon les caractéristiques de chaque territoire ou région du monde. Dans le cas de l’Amérique Latine, doter d’une valeur ajoutée la production basique, investir davantage dans le capital humain ou développer les domaines les plus vulnérables à travers de projets d’innovation, sont quelques-unes des priorités et des défis qui arrivent à la table et pour lesquelles certains territoires ont cherché dans les RIS3 la méthodologie pour y travailler. 

Actuellement, des régions du Brésil, du Chili et du Pérou sont à la pointe de la mise en œuvre d’initiatives fondées sur les RIS3 en Amérique Latine. La Commission Européenne, l’exécutifs de l’UE, garde à l’esprit ces initiatives et en réalise un certain accompagnement à travers la Plateforme S3 et certains projets prévus avec des fonds européens pour la coopération internationale. Également, l’ORU Fogar développe son initiative dans ce domaine, en promouvant des projets d’innovation basés sur le RIS3 dans des régions de l’Amérique Latine. 

Si l’on souhaite trouver un exemple de développement de nouveaux modèles d’innovation fondés sur les RIS3, il faut parler de la Région Piura, au nord-est du Pérou, à la frontière avec l’Équateur. Piura est une région d’environ 1.7 millions d’habitants, répartis sur 8 provinces, en incluant la capitale, la ville de Piura. La région a une forte base industrielle, où règnent les secteurs de l’agriculture, la pêche et l’alimentation, avec une forte présence des secteurs fondés sur les ressources naturelles. L’activité scientifique se concentre sur les universités, dont les principales sont l’Université de Piura et l’Université Nationale de Piura, les deux engagés à pousser l’innovation sur la région

Décembre de 2015, lors d’un événement organisé par l’Université de Piura, a été le point de départ de l’introduction au concept RIS3 dans la région et dans tout le Pérou. Cet événement a bénéficié de la participation de Marcelino Cabrera, coordinateur de la Plateforme S3 de la Commission Européenne. Peu de temps après, le CONCYETC, l’agence pour l’impulsion à la science et l’innovation au Pérou, a alloué des fonds à l’Université de Piura pour initier une stratégie de spécialisation intelligente dans la région, en coordination avec le Gouvernement Régional de Piura, dirigé par le gouverneur Reynaldo Hilbck, la Chambre d’Industrie de Piura et l’Université Nationale de Piura, dans un exercice de développer des synergies permettant d’établir un agenda, en guise de plan stratégique et opératif, pour doter la région de compétences dans le domaine de l’innovation, en permettant de mettre en œuvre des projets dans les secteurs avec plus de potentiel. 

À l’heure actuelle, la conception de cet agenda est en plein développement et on s’attend à ce qu’il s’achève pendant le deuxième semestre de cette année.  Sous la coopération permanente des quatre institutions évoquées plus haut, et ensemble avec la participation d’autres acteurs de la région et du Pérou, ainsi que la collaboration de l’Université Autonome de Barcelone, à travers le travail du signataire de cet article, on a développé une vaste étude qui montre les capacités industrielles et scientifiques de Piura, ainsi que ses opportunités et défis, lesquels devraient être pris en compte maintenant qu’on est entrain de développer les instruments permettant de financer les différents projets. Ensuite, et une fois adopté l’agenda par le Gouvernement Régional et le CONCYTEC, le pas le plus important et décisif: sa mise en œuvre. Pour cela, il est essentiel que la Région Piura et tout le Pérou, ainsi que l’Amérique Latine en général,  maintiennent leur volonté de miser sur la connaissance et l’innovation comme garants d’une croissance économique durable. Les instruments sont sur la table et tout porte à croire que l’agenda pourra être mis en œuvre avec succès.

Cet exemple doit servir à illustrer à quel point il est important de partir d’une stratégie claire et précise pour que les gouvernements régionaux et nationaux investissent dans l’innovation. Ici, deux concepts s’imposent comme essentiels: la décentralisation, parce que quand on parle de ces initiatives il est important que les bailleurs soient prochains et bien connectés aux exécuteurs, et les stratégies intelligentes, qui peuvent être fondées, comme c’est le cas de Piura, sur la spécialisation, en déterminant dans tous les cas les avantages comparatifs d’un territoire et en travaillant pour les renforcer.  

Ainsi, si l’innovation est la clé, il faut innover aussi dans les stratégies que nous menons pour développer les politiques qui lui donneront soutien. Dans ce contexte, l’efficience et l’efficacité de ces stratégies dépendront en grande mesure de la connectivité et des synergies au sein d’une région et de celle-ci avec d’autres territoires nationaux et internationaux. Travailler ensemble nous conduira à établir les politiques appropriés pour renforcer les systèmes d’innovation dans la direction de la croissance et le bien-être économique et social

 

Dr. Ricard Esparza Masana

Professeur d’Analyse Économique de l’Université Autonome de Barcelone

 


© All rights reserved ORU. Barcelona 2020