L’agenda Post-2015 et le développement territorial: un agenda pour le débat

Marta Macías,

directrice générale de Coopération au Développement, Gouvernement de la Catalogne

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) et l’agenda de développement durable  se présentent comme un espace nouveau offrant de nombreuses possibilités de coopération locale et infra-étatique. Surtout, parce que leurs actifs plus traditionnels et consolidés – participation, horizontalité, stratégies territoriales, dialogue politique, entre autres– s’adaptent facilement à la vision du développement préconisée par les ODD : un programme encore plus partagé entre les pays du Nord et du Sud, axé sur la fourniture de biens collectifs et non sur « l’aide » et la redistribution de ressources.  

La Catalogne, en sa qualité de responsable du Groupe de Travail Post-2015 de l’ORU-FOGAR, mise sur le développement territorial et la démocratie locale comme piliers pour assurer la participation des détenteurs de droits, c’est à dire, de tous ceux auxquels les politiques et les actions sont adressées.  Ils devront être reconnus en tant que sujets actifs dans le cadre de processus participatifs, y compris dans la prise de décisions. En même temps, ce processus  d’autonomisation s’accompagne d’une conception des autorités –Gouvernements et agences donneuses, mais aussi les entreprises, les médias et les organisations non gouvernementales pour le développement (ONGD)- en mettant davantage l’accent sur leur condition de détenteurs d’obligations et de responsabilités. 

En particulier, la Catalogne défend le fait que l’autonomisation de la citoyenneté est aussi ou plus importante que le renforcement des institutions. En outre, il est essentiel que l’analyse et les outils d’approche qui doivent marquer notre coopération s’appuient sur une approche de genre, percevant l’objet de la coopération non comme le soutien à des objectifs sectoriels d’une administration, mais comme le travail pour assurer le respect des droits des citoyens. Pour cela, il faut établir des mécanismes de promotion et d’autonomisation des femmes et de leurs associations. 

Au-delà des apports au programme post-2015, comment peuvent les gouvernements régionaux implémenter les ODD ? Le Groupe de Travail du Post-2015 de l’ORU-FOGAR identifie quatre domaines qui présentent un fort potentiel pour le déploiement de politiques et actions en adéquation avec les ODD.

Premièrement, adopter un langage et des priorités du cadre global à niveau territorial, c’est à dire, inclure des ODD dans la programmation et faire parvenir l’agenda global à nos gouvernements de proximité.

Deuxièmement, baisser les résultats au niveau local, en faisant une lecture territorialisée de la proposition d’indicateurs actuelle élaborée par la Commission de Statistique de l’ONU. La Catalogne, en tant qu’acteur de l’ORU-FOGAR, participe déjà à des initiatives en faveur de cette ligne au sein d’espaces tels que United Cities and Local Governments (CGLU) et le propre ORU-FOGAR, et qui trouvent son espace naturel de projection et mise en commun dans la Global Taskforce de gouvernements locaux et infra-étatiques pour l’agenda post-2015.

Troisièmement, le chapitre 17 des ODD sur les « Moyens de mise en œuvre » offre la possibilité d’élaborer un type d’indicateur attestant la relation entre les résultats du développement (ODD), et la gouvernance du développement territorial. Gouvernance entendue avant tout comme qualité des relations intergouvernementales et relations publique/privé.  

Quatrièmement et pour terminer, faire travailler la recherche, et renforcer la dimension analytique et scientifique de nos réflexions. L’accréditation des résultats, à tous les niveaux, passe par mettre fin à la rhétorique et aux déclarations et par avancer courageusement vers une production de connaissances  solide et robuste. 

En fin, la Catalogne mise sur un développement local qui encourage la participation des détenteurs de droits des politiques de développement et qui permette en dernier ressort de s’attaquer aux causes structurelles des inégalités.

 


© All rights reserved ORU. Barcelona 2020