Sept dirigeants colombiens font la promotion de la région des Caraïbes

Les dirigeants des départements des Caraïbes colombiens se sont réunis à Barranquilla (Gouvernement de l’Atlantique) pour créer la Région Administrative et de Planification (RAP), avec laquelle ils cherchent à avancer dans le processus d'autonomie régionale dans cette région du pays.

Avec cette alliance, les sept dirigeants cherchent à réduire le centralisme de l’État et à réaliser le transfert des compétences, des autorités et des ressources de l'ordre central vers les territoires. «Tous, unis, nous réaliserons ce que nous avons toujours rêvé: une paix, mais basée sur l'équité. Cela ne sera pas possible dans notre territoire avec l'inégalité et avec les lacunes sociales que nous avons actuellement. Il suffit de regarder les chiffres de la pauvreté que nous avons dans les zones sud de nos départements », a déclaré le gouverneur de l'Atlantique Eduardo Verano.

La région des Caraïbes comprend le 22% de la population colombienne et gère le 14% du produit intérieur brut (PIB) national. En outre, un 49% des habitants vivent dans la pauvreté et un 28% dans l'extrême pauvreté.

« C’est l’évènement politique le plus important dans la région des Caraïbes colombiennes depuis longtemps. Nous allons réclamer ce qui appartient aux Caraïbes, nous allons casser les amarres de la recentralisation », a déclaré le président du Senat de la République, le sénateur de Barranquilla, Efraín Cepeda, qui était présent dans l’acte. Le monde universitaire et des affaires ont accueilli cette initiative avec enthousiasme.

Dans la constitution du RAP ont participé les dirigeants du Bolivar, Dumek Turbay; Magdalena, Rosa Cotes; La Guajira, Weildler Guerra; Sucre, Édgar Martínez ; Córdoba, Edwin Besaile ; Cesar, Franco Ovalle ; et Atlantique, Eduardo Verano.

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2020