Relève présidentiel à la région de Madère

Le président de Madère, fondateur de l’ORU-Fogar, quitte le gouvernement régional après 37 ans.

Les élections à l’Assemblée parlementaire de la Région Autonome de Madère se sont tenues le 29 mars dernier, auxquelles pour la première fois Alberto João Jardim, président régional pendant 37 ans, ne s’est pas présenté.

Avec la Révolution des Œillets et l’arrivée de la démocratie, le Portugal a encouragé la création de deux régions autonomes insulaires, Les Açores et Madère, consacrée par la Constitution de la République Portugaise de 1976. Alors, en 1978 Alberto João Jardim, du Parti Social-démocrate  (PPD), est devenu président régional, en gagnant 10 élections depuis lors. 

Le 7 février de 2007, le président Jardim a été l’un des membres fondateurs, à Marseille, de l’ORU-Fogar, de telle manière que la Région Autonome de Madère, ainsi que celles des Açores, est l’un des plus anciens et plus fidèles membres de l’organisation. Le président de Madeira a été aussi co-fondateur de l’Assemblée des Régions de l’Europe (ARE) et président de la Conférence des Régions Périphériques de l’UE entre 1978 et 1996.  

Miquel Albuquerque, membre aussi du Parti Social-démocrate (PPD), succédera le président Jardim. 

Le président de l’Organisation des Régions Unies, le préfet Paúl Carrasco, a envoyé une lettre de félicitations au nouveau président, ainsi qu’une lettre de remerciement au président Jardim pour son militantisme en faveur du régionalisme. 

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2022